Un certificat d’urbanisme, y compris négatif, confère à son bénéficiaire un droit à voir sa demande de permis de construire déposée dans les dix-huit mois examinée au regard des règles d’urbanisme applicables à la date dudit certificat, sous réserve du sursis à statuer opposable lorsque le plan local d’urbanisme est en cours d’évolution

CE 18 décembre 2017 M. A. B .et Mme C .D., épouse B., req. n° 380438 : mentionné dans les tables du recueil Lebon 1 Le contexte du pourvoi M. et Mme B., propriétaires d’un terrain sur le territoire de…

A l’exception des cas limitativement prévus par la loi dans lesquels les schémas de cohérence territoriale (SCOT) peuvent contenir des normes prescriptives, ceux-ci doivent se borner à fixer des orientations et des objectifs. Les plans locaux d’urbanisme (PLU) sont soumis à une simple obligation de comptabilité avec ces orientations et objectifs

CE 18 décembre 2017 association Regroupement des organismes de sauvegarde de l’Oise et Le petit rapporteur mesnilois, req. n° 395216 : Mentionné aux Tables du Rec. CE. Les dispositions de l’article L. 111-1-1 du code de l’urbanisme applicables à l’affaire…